FacebookTwitterGoogle BookmarksLinkedinRSS Feed
  • Enseignement SupĂ©rieur et Recherche : Le Ministre impressionnĂ© Ă  BAMBEY

          Des Ă©tudiants qui applaudissent et galvanisent des autoritĂ©s Ă  la fin d’une visite, un bain de foule nocturne dans des campus, l’histoire se passe Ă  Bambey. Le Ministre de l’Enseignement SupĂ©rieur, le Pr Mary Teuw est reparti de Bambey, très satisfait de ce qu’il a vu Ă  l’universitĂ©. Les Ă©tudiants et les autoritĂ©s font bloc pour faire de leur institution, la meilleure universitĂ© du SĂ©nĂ©gal. A l’occasion de ce dĂ©placement, plusieurs chantiers ont Ă©tĂ© visitĂ©s. Une forte aspiration de rĂ©ussite  est notĂ©e et un engagement de demeurer une universitĂ© paisible, travailleuse et digne.  L’État promet de soutenir le Recteur très ambitieux dans sa vision stratĂ©gique.

        L’universitĂ© Alioune Diop de Bambey a reçu le Pr Mary Teuw Niane, Ministre de l’Enseignement SupĂ©rieur et de la Recherche, mardi 18 novembre 2014, Ă  l’occasion d’une visite de travail. AccompagnĂ©s de plusieurs membres de son Cabinet, de Directeurs nationaux, les hĂ´tes ont eu droit Ă  un accueil chaleureux avant de faire, le tour des chantiers de l’universitĂ©. En effet, le Ministre et sa dĂ©lĂ©gation en compagnie des autoritĂ©s administratives et des forces de sĂ©curitĂ©, ont visitĂ© la nouvelle bibliothèque universitaire, les salles de laboratoires Chimie, les salles informatiques et de vidĂ©oconfĂ©rence, avant d’entamer une sĂ©ance de travail avec les autoritĂ©s universitaires et les Ă©tudiants.

        A l’issue de  cette rencontre, le Ministre a rĂ©affirmĂ© les engagements de l’état Ă  accompagner cette jeune mais ambitieuse universitĂ© dans un vaste programme d’infrastructures d’un montant de 5 milliards de nos francs. Une sĂ©rie de rĂ©alisations qui concerne la construction d’une bibliothèque universitaire, d’une citĂ© des enseignants, d’un centre mĂ©dico-social, d’un bloc pĂ©dagogique avec un grand amphithéâtre Ă©quipĂ©  avec toutes les commoditĂ©s,  10 labos et 10 salles de travaux pratiques (TP). La Directrice de l’agence de construction et Ă©difices publics va relancer l’entreprise pour l’achèvement des travaux de la BU. La construction du bloc PGF-Sup d’un montant de 6 milliards de francs CFA, va dĂ©marrer d’ici janvier, car la sociĂ©tĂ© est dĂ©jĂ  choisie.

        La Direction des Bourses a rĂ©affirmĂ© l’optique de dĂ©matĂ©rialiser le processus de bourses et des mesures transitoires sont opĂ©rationnelles. Le paiement de ces Ă©moluments se fera avec des banques partenaires. Les Ă©tudiants plaident pour un Centre rĂ©gional des Ĺ“uvres universitaires de Bambey, dans sa rĂ©ponse le Ministre a rappelĂ©, l’option de l’État d’en Ă©riger plusieurs, sous la tutelle d’un Centre National dĂ©diĂ© aux Ĺ“uvres sociales Ă  moyen terme.

        Mieux, dans le cadre de sa montĂ©e en puissance, 20 postes d’Enseignants sont proposĂ©s, 80 millions de francs rĂ©servĂ©es aux questions d’urgence de prĂ©paration de la rentrĂ©e, une requĂŞte d’une rallonge budgĂ©taire est posĂ©e, et un renforcement des sites de Ngoundiane, Diourbel et peut-ĂŞtre Lambaye. Un exposĂ© d’aspirations du Recteur qui a trouvĂ© des rĂ©ponses d’un Ministre confiant du dĂ©veloppement de cette institution. Les Ă©tudiants après avoir posĂ© leurs dolĂ©ances ont obtenu des rĂ©ponses appropriĂ©es Ă  leurs prĂ©occupations et s’engagent Ă  s’ancrer dans la voie de l’humilitĂ©, de la dignitĂ© et du travail, d’étudiants modèles. Le Directeur du COUD promet une ambulance aux Ă©tudiants. Une visite qui entre dans les annales, pleine d’enseignements, et d’enthousiasme qui s’est dĂ©roulĂ©e dans une bonne ambiance de travail. Le Ministre a beaucoup Ă©changĂ© avec les Ă©tudiants, les dĂ©lĂ©guĂ©s, et la communautĂ©, allant jusqu’à reprendre la craie pour des dĂ©monstrations mathĂ©matiques tĂ©moin du bon climat social qui prĂ©vaut Ă  l’UADB.

     

    La Communication

  • AppelĂ©e Ă  faire valoir ses droits Ă  la retraite : Marie Simone GOMIS fĂŞtĂ©e par la DMT de l’UADB

    Les hommes passent, les institutions demeurent. Cet adage tĂ©moigne la rĂ©alitĂ© d’une affirmation et l’émotion des dĂ©parts. Après les distinguĂ©s missionnaires Cheikh MbackĂ© SĂ©ne, El hadj Malick NDOYE, la tonitruante « Marie » part Ă  la retraite. Un repos mĂ©ritĂ© et cĂ©lĂ©brĂ© le 31 Octobre 2014.  Après de bons et loyaux services, la Sage-femme de l’universitĂ© Alioune Diop de Bambey, affectĂ©e Ă  la Direction de la MĂ©decine du Travail, Marie Simone Gomis, a Ă©tĂ© fĂŞtĂ© honorablement. Ainsi, sur une initiative interne de la dite structure, ses collègues ont tenu Ă  magnifier son professionnalisme, son engagement, et les excellents rapports de cordialitĂ©, de solidaritĂ© entretenus jusqu’à son dĂ©part Ă  la retraite. Plusieurs orateurs ont pris la parole. Par des discours Ă©loquents, tĂ©moignages et souvenirs poignants, Marie a Ă©tĂ© remerciĂ©e et bĂ©nie. Au nom de sa famille, Gora SĂ©ye a transmis le message de ses parents, Absa Seck, celui d’une sĹ“ur et amie, M. Ndiaye, le message du personnel administratif technique et de services, avant que son chef de service, Dr Ababacar SidibĂ© Diallo, au nom des autoritĂ©s universitaires et en sa qualitĂ© de Chef du service lui expriment leur profonde gratitude pour son dĂ©vouement et son engagement sans faille. Un pot d’honneur qui a rĂ©pondu aux attentes des organisateurs, qui malgrĂ© plusieurs contraintes ont relevĂ© le dĂ©fi de la reconnaissance et de la cĂ©lĂ©bration du MĂ©rite.

    La Communication

  • Vision StratĂ©gique: Pr Lamine GUEYE veut faire de l’UADB la meilleure universitĂ© du SĂ©nĂ©gal.

     

    Après les Directeurs Centraux, l’unité de formation et de recherches (UFR) Sciences Appliquées aux Technologies de l’Information et de la Communication (SATIC) a reçu le Recteur pour comprendre les orientations du nouveau Recteur .Le Professeur Lamine GUEYE veut faire de l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB), avec l’aide de tous les acteurs internes et partenaires externes, la meilleure université du Sénégal. En tout cas, c’est la vision déclinée lors des étapes qui ont suivi, avec l’UFR SDD (Santé et Développement Durable) à Diourbel, et avec l’UFR ECOMIJ (Économie, Management et Ingénierie Juridique) dans la salle des Actes de l’UADB.

    « Être premier, une ambition noble et réalisable »

     Cette sĂ©rie de rencontres d’information et de partage basĂ©e sur la prĂ©sentation de sa Vision StratĂ©gique de l’universitĂ© Alioune Diop se poursuit et le Personnel Administratif Technique et de Service (PATS), les Étudiants, des partenaires boucleront cette campagne d’information. L’objectif Ă  terme est de faire approprier ce projet de dĂ©veloppement pĂ©dagogique et social. Dans un exposĂ© clair et concis, le Recteur a expliquĂ© l’importance de s’engager pour relever les dĂ©fis Ă  tous les niveaux, ce, avec toutes les composantes personnel enseignant et de recherche(PER) personnel administratif technique et de services (PATS) et les (ETUDIANTS). Des dĂ©fis sortes d’axes stratĂ©giques, des dĂ©cisions prĂ©sidentielles, des recommandations et de fortes initiatives constituent l’épine dorsale de ce document stratĂ©gique de vingt deux pages. Promouvoir une bonne gouvernance, relever le taux d’insertion des diplĂ´mĂ©s de l’UADB, former et renforcer les ressources humaines, accentuer la structuration des unitĂ©s de formation et de recherche, crĂ©er des textes rĂ©glementaires et un cadre de travail accueillant tout en s’ouvrant vers un dynamique partenariat sont des ambitions rĂ©alisables . Chaque entitĂ© a rĂ©agi et a donnĂ© son point de vue et dĂ©clinĂ© ses prĂ©occupations pour une parfaite synergie des actions.

    « L’université et l’étudiant au cœur de nos préoccupations »

    L’invite au travail et à un engagement loyal est au cœur du discours du leader Pr GUEYE. Rectorat au sens large doit être efficace d’où l’intérêt du respect des textes réglementaires et des autorités. L’environnement de travail de l’université doit être épanouissant, pacifique et valorisant dans une culture de paix durable. L’université doit être la priorité dans tout ce que nous faisons, l’étudiant au cœur des préoccupations. Pour la Recherche scientifique, l’idée de développer des groupes, créer des laboratoires, écoles doctorales, avec des textes réglementaires et une véritable politique de Fundraising (levée de fonds) est envisagée. La régularité et la réactivité des services adossées à une disponibilité des personnels sont des recommandations importantes émises au cours de la séance d’information et de partage. Une rencontre saluée par les participants dans les UFR qui ont toutes eu l’occasion d’apprécier par des interventions, suggestions pertinentes pour relever ce pari. Plusieurs innovations notées, des réalisations en cours, et des engagements pris, pour accompagner le Recteur à la réussite de cette planification. A son tour, le Président de l’Assemblée de l’Université, en véritable « Challenger » a promis de faire le bilan le moment venu. Des rencontres sont prévues pour expliquer la Vision Stratégique de l’UADB aux autres composantes de l’université avant d’externaliser cette feuille de route.

    La Communication

  • L’UniversitĂ© Alioune Diop de Bambey et des Organisations paysannes de Diourbel, regroupĂ©es dans un cadre dĂ©nommĂ© l’union rĂ©gionale des associations paysannes de Diourbel, prĂ©pare un accord de partenariat. L’information dĂ©coule Ă  l’issue d’une audience que le Professeur Lamine GUEYE, Recteur de l’universitĂ© Alioune de Bambey a accordĂ© cette Ă  cette structure conduite par le coordonnateur rĂ©gional de la fĂ©dĂ©ration des organisations non gouvernementales du SĂ©nĂ©gal(Fongs), M.Ibrahima Paul THIAO, membre fondateur de l’union une dĂ©lĂ©gation de l’union rĂ©gionale des associations paysannes de Diourbel (Urap). Une suite de rencontre initiĂ©e par le Directeur de l’UFR Ecomij, qui avait rendu compte de sa participation Ă  la journĂ©e internationale de l’exploitation familiale agricole. Une rencontre qui a permis de partager plusieurs idĂ©es porteuses de dĂ©veloppement de l’UADB et du Baol, sur des problĂ©matiques comme l’entreprenariat agricole, le foncier, le besoin de formation, la redynamisation du pĂ´le scientifique constituĂ© par l’institut sĂ©nĂ©galais de recherches agricoles (ISRA), l’institut supĂ©rieur de recherches agricoles et rurales (ISFAR), et l’UADB. Un accord cadre de partenariat est en vue pour donner corps Ă  cette batterie de mesures. Le Directeur de l’UFR est dĂ©signĂ© point focal pour prĂ©parer, en synergie avec le vice-recteur chargĂ© de l’innovation, des relations extĂ©rieures et du partenariat (VRIREP) les voies et moyens de ce protocole qui s’articulera autour de la Formation de l’Accompagnement et de la Recherche (FAR). De belles opportunitĂ©s en vue que s’engagent Ă  rĂ©aliser les deux parties qui n’excluent pas de concevoir des projets conjoints.

     

    La Communication

Enseignement SupĂ©rieur et Recherche : Le Ministre impressionnĂ© Ă  BAMBEY

      Des Ă©tudiants qui applaudissent et galvanisent des autoritĂ©s Ă  la fin d’une visite, un bain de foule nocturne dans des campus, l’histoire se passe Ă  Bambey. Le Ministre de l’Enseignement SupĂ©rieur, le Pr Mary Teuw est reparti de Bambey, très satisfait de ce qu’il a vu Ă  l’universitĂ©. Les Ă©tudiants et les autoritĂ©s font bloc pour faire de leur institution, la meilleure universitĂ© du SĂ©nĂ©gal. A l’occasion de ce dĂ©placement, plusieurs chantiers ont Ă©tĂ© visitĂ©s. Une forte aspiration de rĂ©ussite  est notĂ©e et un engagement de demeurer une universitĂ© paisible, travailleuse et digne.  L’État promet de soutenir le Recteur très ambitieux dans sa vision stratĂ©gique.

    L’universitĂ© Alioune Diop de Bambey a reçu le Pr Mary Teuw Niane, Ministre de l’Enseignement SupĂ©rieur et de la Recherche, mardi 18 novembre 2014, Ă  l’occasion d’une visite de travail. AccompagnĂ©s de plusieurs membres de son Cabinet, de Directeurs nationaux, les hĂ´tes ont eu droit Ă  un accueil chaleureux avant de faire, le tour des chantiers de l’universitĂ©. En effet, le Ministre et sa dĂ©lĂ©gation en compagnie des autoritĂ©s administratives et des forces de sĂ©curitĂ©, ont visitĂ© la nouvelle bibliothèque universitaire, les salles de laboratoires Chimie, les salles informatiques et de vidĂ©oconfĂ©rence, avant d’entamer une sĂ©ance de travail avec les autoritĂ©s universitaires et les Ă©tudiants.

    A l’issue de  cette rencontre, le Ministre a rĂ©affirmĂ© les engagements de l’état Ă  accompagner cette jeune mais ambitieuse universitĂ© dans un vaste programme d’infrastructures d’un montant de 5 milliards de nos francs. Une sĂ©rie de rĂ©alisations qui concerne la construction d’une bibliothèque universitaire, d’une citĂ© des enseignants, d’un centre mĂ©dico-social, d’un bloc pĂ©dagogique avec un grand amphithéâtre Ă©quipĂ©  avec toutes les commoditĂ©s,  10 labos et 10 salles de travaux pratiques (TP). La Directrice de l’agence de construction et Ă©difices publics va relancer l’entreprise pour l’achèvement des travaux de la BU. La construction du bloc PGF-Sup d’un montant de 6 milliards de francs CFA, va dĂ©marrer d’ici janvier, car la sociĂ©tĂ© est dĂ©jĂ  choisie.

    La Direction des Bourses a rĂ©affirmĂ© l’optique de dĂ©matĂ©rialiser le processus de bourses et des mesures transitoires sont opĂ©rationnelles. Le paiement de ces Ă©moluments se fera avec des banques partenaires. Les Ă©tudiants plaident pour un Centre rĂ©gional des Ĺ“uvres universitaires de Bambey, dans sa rĂ©ponse le Ministre a rappelĂ©, l’option de l’État d’en Ă©riger plusieurs, sous la tutelle d’un Centre National dĂ©diĂ© aux Ĺ“uvres sociales Ă  moyen terme.

    Mieux, dans le cadre de sa montĂ©e en puissance, 20 postes d’Enseignants sont proposĂ©s, 80 millions de francs rĂ©servĂ©es aux questions d’urgence de prĂ©paration de la rentrĂ©e, une requĂŞte d’une rallonge budgĂ©taire est posĂ©e, et un renforcement des sites de Ngoundiane, Diourbel et peut-ĂŞtre Lambaye. Un exposĂ© d’aspirations du Recteur qui a trouvĂ© des rĂ©ponses d’un Ministre confiant du dĂ©veloppement de cette institution. Les Ă©tudiants après avoir posĂ© leurs dolĂ©ances ont obtenu des rĂ©ponses appropriĂ©es Ă  leurs prĂ©occupations et s’engagent Ă  s’ancrer dans la voie de l’humilitĂ©, de la dignitĂ© et du travail, d’étudiants modèles. Le Directeur du COUD promet une ambulance aux Ă©tudiants. Une visite qui entre dans les annales, pleine d’enseignements, et d’enthousiasme qui s’est dĂ©roulĂ©e dans une bonne ambiance de travail. Le Ministre a beaucoup Ă©changĂ© avec les Ă©tudiants, les dĂ©lĂ©guĂ©s, et la communautĂ©, allant jusqu’à reprendre la craie pour des dĂ©monstrations mathĂ©matiques tĂ©moin du bon climat social qui prĂ©vaut Ă  l’UADB.

 

La Communication

Appelée à faire valoir ses droits à la retraite : Marie Simone GOMIS fêtée par la DMT de l’UADB

Les hommes passent, les institutions demeurent. Cet adage tĂ©moigne la rĂ©alitĂ© d’une affirmation et l’émotion des dĂ©parts. Après les distinguĂ©s missionnaires Cheikh MbackĂ© SĂ©ne, El hadj Malick NDOYE, la tonitruante « Marie » part Ă  la retraite. Un repos mĂ©ritĂ© et cĂ©lĂ©brĂ© le 31 Octobre 2014.  Après de bons et loyaux services, la Sage-femme de l’universitĂ© Alioune Diop de Bambey, affectĂ©e Ă  la Direction de la MĂ©decine du Travail, Marie Simone Gomis, a Ă©tĂ© fĂŞtĂ© honorablement. Ainsi, sur une initiative interne de la dite structure, ses collègues ont tenu Ă  magnifier son professionnalisme, son engagement, et les excellents rapports de cordialitĂ©, de solidaritĂ© entretenus jusqu’à son dĂ©part Ă  la retraite. Plusieurs orateurs ont pris la parole. Par des discours Ă©loquents, tĂ©moignages et souvenirs poignants, Marie a Ă©tĂ© remerciĂ©e et bĂ©nie. Au nom de sa famille, Gora SĂ©ye a transmis le message de ses parents, Absa Seck, celui d’une sĹ“ur et amie, M. Ndiaye, le message du personnel administratif technique et de services, avant que son chef de service, Dr Ababacar SidibĂ© Diallo, au nom des autoritĂ©s universitaires et en sa qualitĂ© de Chef du service lui expriment leur profonde gratitude pour son dĂ©vouement et son engagement sans faille. Un pot d’honneur qui a rĂ©pondu aux attentes des organisateurs, qui malgrĂ© plusieurs contraintes ont relevĂ© le dĂ©fi de la reconnaissance et de la cĂ©lĂ©bration du MĂ©rite.

La Communication

Vision Stratégique: Pr Lamine GUEYE veut faire de l’UADB la meilleure université du Sénégal.

 

Après les Directeurs Centraux, l’unité de formation et de recherches (UFR) Sciences Appliquées aux Technologies de l’Information et de la Communication (SATIC) a reçu le Recteur pour comprendre les orientations du nouveau Recteur .Le Professeur Lamine GUEYE veut faire de l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB), avec l’aide de tous les acteurs internes et partenaires externes, la meilleure université du Sénégal. En tout cas, c’est la vision déclinée lors des étapes qui ont suivi, avec l’UFR SDD (Santé et Développement Durable) à Diourbel, et avec l’UFR ECOMIJ (Économie, Management et Ingénierie Juridique) dans la salle des Actes de l’UADB.

« Être premier, une ambition noble et réalisable »

 Cette sĂ©rie de rencontres d’information et de partage basĂ©e sur la prĂ©sentation de sa Vision StratĂ©gique de l’universitĂ© Alioune Diop se poursuit et le Personnel Administratif Technique et de Service (PATS), les Étudiants, des partenaires boucleront cette campagne d’information. L’objectif Ă  terme est de faire approprier ce projet de dĂ©veloppement pĂ©dagogique et social. Dans un exposĂ© clair et concis, le Recteur a expliquĂ© l’importance de s’engager pour relever les dĂ©fis Ă  tous les niveaux, ce, avec toutes les composantes personnel enseignant et de recherche(PER) personnel administratif technique et de services (PATS) et les (ETUDIANTS). Des dĂ©fis sortes d’axes stratĂ©giques, des dĂ©cisions prĂ©sidentielles, des recommandations et de fortes initiatives constituent l’épine dorsale de ce document stratĂ©gique de vingt deux pages. Promouvoir une bonne gouvernance, relever le taux d’insertion des diplĂ´mĂ©s de l’UADB, former et renforcer les ressources humaines, accentuer la structuration des unitĂ©s de formation et de recherche, crĂ©er des textes rĂ©glementaires et un cadre de travail accueillant tout en s’ouvrant vers un dynamique partenariat sont des ambitions rĂ©alisables . Chaque entitĂ© a rĂ©agi et a donnĂ© son point de vue et dĂ©clinĂ© ses prĂ©occupations pour une parfaite synergie des actions.

« L’université et l’étudiant au cœur de nos préoccupations »

L’invite au travail et à un engagement loyal est au cœur du discours du leader Pr GUEYE. Rectorat au sens large doit être efficace d’où l’intérêt du respect des textes réglementaires et des autorités. L’environnement de travail de l’université doit être épanouissant, pacifique et valorisant dans une culture de paix durable. L’université doit être la priorité dans tout ce que nous faisons, l’étudiant au cœur des préoccupations. Pour la Recherche scientifique, l’idée de développer des groupes, créer des laboratoires, écoles doctorales, avec des textes réglementaires et une véritable politique de Fundraising (levée de fonds) est envisagée. La régularité et la réactivité des services adossées à une disponibilité des personnels sont des recommandations importantes émises au cours de la séance d’information et de partage. Une rencontre saluée par les participants dans les UFR qui ont toutes eu l’occasion d’apprécier par des interventions, suggestions pertinentes pour relever ce pari. Plusieurs innovations notées, des réalisations en cours, et des engagements pris, pour accompagner le Recteur à la réussite de cette planification. A son tour, le Président de l’Assemblée de l’Université, en véritable « Challenger » a promis de faire le bilan le moment venu. Des rencontres sont prévues pour expliquer la Vision Stratégique de l’UADB aux autres composantes de l’université avant d’externaliser cette feuille de route.

La Communication

L’Université Alioune Diop de Bambey et des Organisations paysannes de Diourbel, regroupées dans un cadre dénommé l’union régionale des associations paysannes de Diourbel, prépare un accord de partenariat. L’information découle à l’issue d’une audience que le Professeur Lamine GUEYE, Recteur de l’université Alioune de Bambey a accordé cette à cette structure conduite par le coordonnateur régional de la fédération des organisations non gouvernementales du Sénégal(Fongs), M.Ibrahima Paul THIAO, membre fondateur de l’union une délégation de l’union régionale des associations paysannes de Diourbel (Urap). Une suite de rencontre initiée par le Directeur de l’UFR Ecomij, qui avait rendu compte de sa participation à la journée internationale de l’exploitation familiale agricole. Une rencontre qui a permis de partager plusieurs idées porteuses de développement de l’UADB et du Baol, sur des problématiques comme l’entreprenariat agricole, le foncier, le besoin de formation, la redynamisation du pôle scientifique constitué par l’institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA), l’institut supérieur de recherches agricoles et rurales (ISFAR), et l’UADB. Un accord cadre de partenariat est en vue pour donner corps à cette batterie de mesures. Le Directeur de l’UFR est désigné point focal pour préparer, en synergie avec le vice-recteur chargé de l’innovation, des relations extérieures et du partenariat (VRIREP) les voies et moyens de ce protocole qui s’articulera autour de la Formation de l’Accompagnement et de la Recherche (FAR). De belles opportunités en vue que s’engagent à réaliser les deux parties qui n’excluent pas de concevoir des projets conjoints.

 

La Communication


Mot du Recteur Professeur Lamine GUEYE

laminegueyeL’Université Alioune Diop de Bambey (UADB) se situe dans la région de Diourbel, sur une superficie de 52 hectares, à l’entrée de la ville de Bambey distante de 120 km de Dakar, capitale du Sénégal.

Lire la suite........

Programme "un Ă©tudiant un ordinateur"

laminegueyeDans le cadre du programme 1 étudiant / 1 ordinateur inscrit dans l’objectif « Amélioration de l’utilisation des TIC » du CDP, l’UADB vous informe du démarrage de la deuxiéme saison. Veuillez vous inscrire en cliquant sur le lien suivant:

INSCRIPTION AU PROJET